Les Ondes ALPHA


Les ondes alpha…Voilà un sujet que j’aime bien aborder !
Avant de commencer, vous devez d’abord comprendre les blocs de construction avec lesquels nous allons travailler. (Je remet mon blousson de physicien…)

Notre cerveau produit constamment des impulsions électriques. Ces courants d’électricité, ou ondes cérébrales, sont mesurés en amplitude et fréquence. L’amplitude est la puissance de l’impulsion électrique, mesurée en microvolt. La fréquence est la vitesse des ondulations électriques, mesurée en cycles par seconde (ou hertz). La fréquence détermine la catégorie des ondes cérébrales. L’amplitude et la fréquence d’une onde déterminent ou sous-tendent votre état de conscience à un moment donné.

C’est vers 1924 que le psychiatre allemand Hans Berger, auteur d’un livre sur les phénomènes télépathiques, Psyché, décida de mettre en évidence ces ondes de la pensée auxquelles il croit fermement. Il mesure donc l’activité électrique du cerveau. Ses travaux montrèrent que l’activité des cellules cérébrales n’est pas anarchique mais s’organise en ondes ou rythmes cérébraux.

Le premier phénomène mis en valeur est l’onde alpha.

Cette onde, d’une fréquence de 8 à 13 cycles par seconde (hertz) en moyenne, a une amplitude de l’ordre de 100 microvolts. L’onde alpha correspond à l’état entre la veille et le sommeil, à l’état de repos sensoriel et mental généralement total, les neurones étant en parfaite synchronisation.

Entre-temps, Berger découvrait les ondes « bêta » de fréquence plus grande (entre 13 et 100 hertz) et d’amplitude plus faible (10 à 50 microvolts). Elles correspondent à un état de vigilance, d’attention et de concentration tourné vers l’extérieur, alors que l’alpha correspond plutôt à une intériorisation de la conscience.

Les progrès de l’électro-encéphalographie (E.E.G.) permirent de mettre en valeur par la suite d’autres rythmes :

- les ondes thêta (de 4 à 7 hertz, 200 microvolts) qui correspondent à certaines phases du sommeil ou à des états émotifs.

- les ondes delta (4 hertz ou moins, amplitude de 200 microvolts à 1 millivolt). Elles caractérisent le sommeil ou un état grave, tel que tumeur ou approche de la mort.

Voici 2 articles intéressant sur le sujet:
http://www.ghostlab.org/article.php3?id_article=138
et
http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=synchrotherapie_th

Cependant, depuis quelques années, un rythme cérébral retient tout particulièrement l’attention : le rythme alpha.

Plus de 30 types d’appareils miniaturisés de biofeedback « alpha » sont commercialisés aux États-Unis. La médecine, la parapsychologie, la pédiatrie, la pédagogie se penchent sur l’alpha. La presse, la télévision s’en emparent.

Pourquoi toute cette publicité ?

Eh bien, il faut savoir c’est que tous les bons télépathes se préparent psychologiquement en se mettant dans un état entièrement détendu mais attentif, d’attention détendue, de concentration sur un seul point qui se caractérise…par un rythme alpha.

On attribue aux ondes alpha, le pouvoir d’améliorer les capacités d’apprendre. On les observe surtout chez les gens ayant une pensée positive. Ces ondes sont les plus populaires, car elles aident à synchroniser les deux hémisphères du cerveau.

Comment faire pour produire de l’alpha ?

Rien de plus simple : asseyez-vous confortablement en ne pensant à rien, l’esprit vide tout en décontractant tous vos muscles, laissez-vous aller complètement et vous augmenterez votre alpha.

ALPHA ET DROGUE

La méditation transcendantale, yoga dans lequel la méditation est produite par la répétition d’un mot, comme « om », a gagné ses lettres de noblesse en combattant la drogue. D’après le Standford Research Institute, 60 à 90 % des personnes qui utilisaient une drogue y ont renoncé après quelques mois de méditation transcendantale.

Le 24 mai 1972, la Chambre des représentants de l’État d’Illinois adoptait une résolution affirmant que:
« La méditation transcendantale offre une autre voie à ceux qui abusent des drogues et (…) les études indiquent qu’elle donne l’espoir de constituer le programme le plus positif et efficace de prévention de l’abus de drogues qui soit présenté au monde actuellement.»

Vous trouverez sur cette page
http://www.mt-maharishi.com/indexframes.html
quelques résultats des recherches scientifiques qui ont été faites sur la méditation transcendantale ( amélioration des résultats universitaires, amélioration physiologique, développement de l’intelligence, amélioration du rendement dans le travail…)

Cher Ami(e), Baudelaire n’a pas tort:

« Le génie, c’est l’enfance retrouvée à volonté»

Il est curieux de noter que les enfants ont une activité cérébrale de veille plus particulièrement productrice d’ondes thêta de quatre à sept ans et d’ondes alpha jusqu’à l’adolescence ; le rythme bêta domine ensuite et le demeure pendant l’âge adulte.

Lorsque des exercices qui nécessitent l’imagination, la visualisation, sont proposés aux enfants, ils n’éprouvent aucune difficulté. Ce n’est que plus tard lorsqu’ils passent à l’âge adulte que, se réfugiant dans la pensée logique et le conformisme qu’ils perdent peu à peu leurs facultés créatrices.

Cette faculté de s’émerveiller, de poser un oeil neuf sur chaque chose, de rêver, qui caractérise notre enfance se retrouve d’ailleurs chez les grands artistes, les grands inventeurs. Une étude menée sur I’E.E.G (électro-encéphalogramme) d’Einstein montra que ce dernier était très fréquemment en alpha. Même lorsqu’il se livrait à des calculs assez complexes, son E.E.G. n’enregistrait pas de réaction d’arrêt ; ce n’est que lorsque le problème était particulièrement difficile qu’il se mettait en « bêta ».

Les individus créatifs sont donc souvent en alpha pendant les séances de créativité.

En conclusion en se mettant en alpha, vous développerez votre créativité.

Retourner à la page d'accueil ▷▷