Matière à réflexion…à l’intention de ceux qui passent leur temps à se plaindre


Si on pouvait réduire la population du monde en un village de 100 personnes tout en maintenant les proportions de tous les peuples existants sur la terre, ce village serait ainsi composé :

* 57 asiatiques;
* 21 européens;
* 14 américains (Nord, Centre et Sud);
* 8 africains.

Il y aurait :

* 52 femmes et 48 hommes;
* 30 blancs et 70 non blancs;
* 6 personnes posséderaient 59% de la richesse totale… et tous les 6 seraient originaires des USA;
* 80 vivraient dans de mauvaises maisons;
* 70 seraient analphabètes;
* 50 souffriraient de malnutrition;
* 1 serait en train de mourir;
* 1 serait en train de naître;
* 1 posséderait un ordinateur;
* 1 (oui, un seulement) aurait un diplôme universitaire.

Si on considère le monde de cette manière, le besoin d’accepter et de comprendre devient évident.

Prenez en considération aussi ceci :

* si vous vous êtes levé ce matin avec plus de santé que de maladie, vous êtes plus chanceux que le million de personnes qui ne verra pas la semaine prochaine;

* si vous n’avez jamais été dans le danger d’une bataille, la solitude de l’emprisonnement, l’agonie de la torture, l’étau de la faim, vous êtes mieux que 500 millions de personnes;

* si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que 75% des habitants de la terre;

* si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu’un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.

Et la conclusion, logique, péremptoire :

* Travaille comme si tu n’avais pas besoin d’argent.
* Aime comme si personne ne t’avait jamais fait souffrir.
* Danse comme si personne ne te regardait.
* Chante comme si personne ne t’écoutait.
* Vis comme si le paradis était sur terre.

Retourner à la page d'accueil ▷▷