La Technique Action-Pensée Pour Vaincre La Procrastination Et Réaliser Vos Tâches Et Projets.


Nous avons tous des tâches, des objectifs, des projets, des rêves, pour lesquels, parfois, la simple idée de leur réalisation concrète fait monter en nous des sentiments de contentement ou de libération.

  • On veut terminer d’écrire un rapport.
  • On veut voyager.
  • On veut apprendre une nouvelle langue.
  • Ou simplement, on veut être plus heureux.
  • Tout cela est bien beau mais encore faut-il avoir la force de passer à l’action pour les concrétiser.

    Eh bien, il y a des trucs hyper-faciles qui permettent d’acquérir cette force là et de vaincre l’immobilisme. Vous vous demandez maintenant quels sont ces trucs. Je vous les dévoile dans cet article.

    Il existe principalement 2 choses qui vous paralysent et qui vous empêchent de passer à l’action: la procrastination et le fait de s’attarder sur la pensée. Je vous montre ici comment vous en libérer.

    ———-
    # PREMIÈRE CHOSE: LA PROCRASTINATION.
    ———-

    Bannissez la procrastination de votre vie, définitivement. La procrastination est cette tendance fâcheuse à remettre à plus tard des activités certes importantes mais désagréables ou qu’on juge difficiles et cela sans raisons véritables. Elle consiste à repousser l’exécution d’une tâche allant parfois jusqu’à son non accomplissement:

    (-) On repousse sans cesse l’exécution d’une tâche et on s’y met à la dernière minute avec le sentiment de devoir fournir un travail minable.

    (-) On prend conscience d’un problème mais on reporte à plus tard sa résolution en pensant qu’avec le temps les choses vont s’améliorer d’elles-même et renter dans l’ordre.

    (-) Passer des heures sur le canapé à penser.

    (-) Se créer une autre tâche – qu’on apprécie – et se convaincre que c’est plus urgent.

    (-) Ou encore avoir tellement de mal à se mettre à une tâche que n’importe quel prétexte est bon pour y échapper. Par exemple, aller faire des courses même si on a besoin de rien, aller manger même si on a pas faim…

    La procrastination donne toujours naissance à un étouffant sentiment de culpabilité, de honte, voire même de nullité. Ce qui contribue à diminuer notre amour de nous-même. Voici 2 conseils pour venir à bout de la procrastination:

    (+) À chaque fois qu’il vous arrive à l’esprit que vous devez faire quelque chose, ne remettez pas à plus tard, faites le maintenant même si cela est désagréable ou difficile pour vous!

    (+) J’ajoute. Commencez vos journées par les tâches désagréables ou difficiles. Si une tâche vous déplaît, vous vous dépêcherez de la terminer et vous vous concentrerez pour vous assurer de l’avoir fait bien et même très bien du premier coup et ne pas y revenir. Une fois ces tâches faites, vous accéderez immédiatement à un sentiment de libération et de contentement. Si vous décidez de faire une tâche difficile ou désagréable en dernier ou que vous la reportez à plus tard, elle vous hantera.

    ———-
    # LA DEUXIÈME ENTRAVE À L’ACTION EST LE FAIT DE S’ATTARDER SUR LA PENSÉE.
    ———-

    De façon générale pour transformer une situation qui ne nous plaît pas ou pour réaliser un objectif quel qu’il soit, on procède de la façon suivante:

    ( Pensée ensuite Action )

    Cependant, trop de gens en restent à la pensée. Ils se sont imaginés évoluer dans un certain domaine, se sont imaginés atteindre un objectif mais ils en restent à la pensée car l’action devient pour eux quelques choses d’insurmontable, quelque chose de difficile. J’entends par «pensée», penser au travail à faire, penser à la tâche à effectuer, penser au résultat souhaité, penser à la quantité de travail à faire:

    «Waawww… ! Ce travail est trop
    long, je dois faire telle chose,
    ensuite telle chose, puis telle
    autre chose, pfff…»

    et s’en arrêter là… Ou encore:

    «Haaa… l’ai bien envie
    d’avoir telle chose, je serai
    tellement content, je pourrais
    faire telle chose, je serais
    de telle façon, etc…»

    et s’en arrêter là.

    Alors quelle solution ?

    Pour vous en sortir, vous devez court-circuiter l’activité mentale en passant à l’action. Vous devez faire l’inverse du processus Pensée -» Action. C’est à dire Action -» Pensée.

    Ce n’est pas exactement l’inverse mais simultanément. L’action doit être simultanée à la pensée: l’action crée une pensée et cette pensée ne peut pas être en contradiction avec l’action. Vous ne pouvez pas être en train de faire quelque chose et penser que vous ne pouvez pas le faire. Étant donné que la pensée ne peut pas être en contradiction avec l’action, vous ne serez plus en train de de vous demander si vous allez y arriver.

    En passant à l’action vous allez activer en vous une FORCE, un POUVOIR : le pouvoir de la volonté. Vous aurez la force, l’énergie mais aussi l’effet de mouvement créé par l’action fera émerger dans votre esprit des idées géniales pour la réalisation de votre objectif.

    Toute réalisation quelle qu’elle soit passe par l’action. Lorsqu’il n’y a pas d’action, la volonté est faible, voir quasiment inexistante et vous tournez en rond, vous faites du surplace, vous «dormez» en quelque sorte. Un proverbe dit d’ailleurs: « Si vous voulez que vos rêves se réalisent, ne dormez pas. »

    Je crois qu’Épictète, un philosophe grec, a lui aussi bien compris ce processus. Il disait:

    «Marchez pour être marcheur;
    courez, pour être coureur.
    Voulez-vous savoir lire ? Lisez.
    Savoir écrire ? Écrivez.»

    Pour pouvoir enclencher le processus, vaincre l’inertie, le surplace et même la peur d’agir, vous devez passer à l’action. Vous voulez réaliser quelque chose, faites-le maintenant, passez à l’action avant même que votre esprit ne commence à vous donner tous les prétextes pour que ça ne soit pas réalisable.

    Lorsque vous commencez à vous poser des questions du genre: « Haaaaa! Est-ce que je vais pouvoir y arriver ? », votre esprit vous donnera toutes les excuses pour vous immobiliser:

    «Ha oui, tu n’y arriveras jamais.
    Tu ne peux pas le faire parce qu’il
    y a telle chose, parce qu’il y a telle
    autre chose, as-tu vu telle autre chose ?
    Va faire autre chose, va jouer, va dormir,
    n’as-tu pas faim ? », etc.»

    Alors retenez bien cela Pensée ensuite Action, ce n’est pas comme cela que ça se passe c’est Action simultanément à la Pensée.

    Eh bien, comme tout le monde, il m’arrive des jours d’être un peu flemmard. Et ça dépend, parfois la flemmardise est tellement forte ! Quand cela m’arrive j’applique cette méthode et croyez-moi c’est extrêmement PUISSANT ! Cette technique Action-Pensée marche et, en plus, est un moyen puissant pour vaincre la procrastination. Résultat garantie !

    — P.S. —
    Attention, il ne s’agit pas ici de ne pas réfléchir avant d’agir: il est très utile de planifier ses actions avant de passer à l’action. Ce dont il s’agit ici c’est la PENSÉE et non la RÉFLEXION. Je parle du fait de « trop penser », de se voir obtenant le résultat désiré ou encore de penser à la quantité de travail à faire et de s’en arrêter là.

    — P.P.S. —
    Et, petite note utile: On RÉFLÉCHIT pour prendre une décision ou pour effectuer une action. Par contre on peut PENSER à des choses qui sont importantes ou pas SANS qu’une action ou qu’une décision s’en suive.

    Retourner à la page d'accueil ▷▷